Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
assistante maternelle aux gens de la terre

Acte de Propriété signé au Fer Rouge

Je vous livre les secrets du "Comment faire pour signer un Acte de propriété au Fer Rouge sur l'enfant"...

                 Je peux humilier un enfant, c'est facile.

"Tête d'âne, t'es nul ou quoi! Ton frère y arrive bien lui!"

"Aller pousses-toi, tu me gênes, j'ai pas le temps!"

"Le nez dans ta crotte! On ne fait pas dans la culotte"

"Les garçons, ça ne pleurent pas, arrêtes!"

Je peux trahir un enfant, c'est facile aussi.

On promet et on ne fait pas...

On insulte ou disqualifie le parent absent  

On expose en public les loupés: "il a pissé dans son lit"

Maman s'en va avec un autre, comme ça.......

Je peux être injuste avec un enfant, c'est souvent facile.

"ta soeur a de meilleures notes que toi, donc elle a un cadeau. Pas toi..."

On s'attendrit sur le nouveau né et on délaisse l'aîné

On interdit à l'enfant d'aller jouer. Juste parce-qu'on le décide  

On refuse d'aider un enfant. On estime dorénavant qu'il est assez grand 

Je peux laisser l'enfant face à son impuissance, c'est méga facile.

Des adultes qui se disputent régulièrement devant l'enfant

Un divorce et des enfants otages des parents

On laisse l'enfant s'empêtrer dans une difficulté qu'il ne peut résoudre

On infantilise et empêche ainsi l'enfant de grandir

On menace

Je peux abandonner un enfant, c'est super facile.

On délaisse

On ne l'éduque pas (laxisme: enfant abandonné à lui-même)

On abandonne son rôle de parent pour aller vivre ailleurs

On a connaissance d'une maltraitance et on ne dit rien

On sait que l'enfant a un handicap et on ne fait rien

Je peux rejeter un enfant, c'est hyper facile.

On ne le regarde pas

On ne lui répond pas 

On ne le console pas

On le repousse, on le tient à distance

On l'insulte, on le dévalorise

+ + +

Voici les secrets livrés...

Comme toutes ces attitudes, ces gestes, ces paroles sont faciles à pratiquer.

En terme de pouvoir et de puissance, les adultes sont sans doute les plus forts.

Qui pose des interdits à l'adulte quand, dans l'intimité de sa vie de famille, il se conduit de manière médiocre? Personne!

Combien d'adultes ont ce sentiment de toute puissance sur l'enfant, parce-qu'il est un adulte et que l'enfant n'est qu'un enfant?

La fierté d'être Parent ou Adulte Accompagnant développe, chez certains, leur Ego. La fierté de l'Ego peut amener l'Adulte à signer un Acte de Propriété sur l'enfant.

 L'adulte a effectivement le pouvoir très puissant d'être le Dieu Suprême pour un enfant, si il le veut. Et qu'est-ce que cela apporte de jouer à être un dieu aux yeux de l'enfant ?  L'auto-satisfaction!...En démontrant chaque jour que l'adulte est Grand (dans sa puissance physique et verbale, uniquement) et l'enfant Petit.

De nombreux adultes aujourd'hui sont des enfants humiliés d'hier. Leurs parents connaissaient tous les secrets de la signature d'un Acte de Propriété  et on voit autour de soi ce que cela a produit: des gens malheureux, déprimés, pas sûr d'eux, fatalistes, humiliants avec leurs propres enfants. Des gens qui ne croient pas en eux, qui n'ont pas le goût d'apprendre, de s'ouvrir sur le monde, qui n'ont pas l'énergie d'être curieux, de s'autoriser à.

Humilité vaut mieux qu'Humiliation: Lorsque nous auront tous saisi que nous avons à apprendre des enfants, nous ne jouerons plus à être leurs dieux...

+++

J'ai rencontré Jacques Salomé lors d'une de ses conférences à Amiens, j'avais 20 ans ! J'ai aimé sa manière de parler des relations, de la communication, dans les couples, les familles, avec les enfants, entre amis...Et j'ai suivi son parcours de conférencier, je l'ai lu, je l'ai écouté, je l'ai regardé sur le net. Je peux dire qu'il a participé à ma formation professionnelle et personnelle.

Jacques SALOME: Il explique avec toute sa science des relations humaines que l'humiliation, la trahison, l'injustice, le sentiment d'impuissance, l'abandon et le rejet font de GRANDES BLESSURES, quand ces comportements néfastes sont récurrents sur l'enfant de 0 à 10 ans. Ces Grandes Blessures sont celles qui peuvent se raviver à l'âge adulte au gré des expériences de la vie, si l'enfant n'a pas trouvé les possibilités de Résiliences. 

Alors...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :