Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
assistante maternelle aux gens de la terre

Travailleuse du CARE (soin) (2): L'Autre.

Dans un article précédent, j'explique l'intérêt de prendre soin de soi d'abord.

Le bien-être se travaille et s'entretient, c'est avec ces qualités de restauration de Soi que l'on peut être une travailleuse du CARE et prendre aussi soin de L'Autre : 

Une fois encore, je peux donner l'impression de dire des banalités, mais de mon côté je sais que s'occuper d'enfants tous les jours de l'année est vraiment un don de soi, de sa forme physique et psychique, un travail de patience et de fidélité envers l'enfance. Les métiers de la petite enfance sont si centrés sur le souci de bien faire auprès de l'enfant que les professionnels peuvent s'y perdre et s'oublier (maladie, stress, tension, impatience, capacité d'écoute malmenée, auto-contrôle extrême, découragement, etc..)

Le CARE

Un terme "étatsunien", lequel définit la qualité du  Prendre soin. Il comprend les soins que l'on donne aux autres et la sollicitude apportée à autrui. Il s'agit des soins liés aux fonctions de la vie, de l'attention portée aux valeurs éthiques de la relation à l'autre, dans le souci de l'autre.

Le CARE est donc une des missions de l'assistante maternelle: Une double mission même, puisqu'elle va l'appliquer tant à l'enfant qu'à ses parents.

Finalement, concernant les parents, il s'agit surtout d'entretenir de bonnes relations, conforter la confiance, être attentif à la qualité de nos compte-rendus de journée et de s'intéresser un peu à l'histoire familiale et aux temps forts de la vie de famille de leur enfant.

Concernant l'enfant, les choses vont plus loin, plus en profondeur puisque cela va concerner notre capacité à prendre soin de lui physiquement et psychiquement:

- Hygiène (lieu d'accueil, corporelle, vestimentaire...)

- Alimentation, Repos, Santé...

- Co-parentalité, Education coopérative, Respect des habitudes, culte, histoire familiale...

- Sécurité (physique, environnement, portage, aliments,...)

- Bien-être, confort, équilibre, sécurité affective, place dans le groupe, besoins (jouer, être seul, être stimulé, être apaisé, être réconforté, être encouragé, découvrir, partager, être écouté, communiquer,...)

- Partage assmat/parents/gribouille: Que l'enfant profite de ce que chacun veut partager avec lui: le gâteau d'anniversaire du copain, un don de vêtement, appétence de l'assmat pour les expos, la photographie ou la gastronomie, fabriquer des surprises pour papa/maman, échanges de livres,  cordialités entre parents, apéro d'été (!), Blog (!),...

Stratégie en situation difficile!

Par exemple, aujourd'hui, un lundi, un début de semaine, après un we bien occupé, une nuit courte et l'accueil de deux gribouilles...malades! chouinchouin! incapables de jouer seuls! double besoin de réconfort important! fatigués dés 8h! Une galère s'annonce et se confirme! Il faut  avoir conscience de la faiblesse de chacun de nous 3 (!) et passer la journée dans les meilleures conditions possibles! Après réflexion, je me dis que je ne peux pas changer les conditions et je dois trouver la stratégie du jour !  Finalement, j'opte pour une journée au ras du sol avec les gribouilles. Journée tranquille, assis, allongés, affalés, on lit, on se fait des câlins, on a les doudous à portée de mains, j'informe les parents de l'évolution, les gribouilles font leur sieste et moi la mienne ! Même stratégie après le goûter.  Il est 21h30 et je ne vais pas tarder à aller dormir car demain ce sera sûrement ...  

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :